La Chine, noyée dans le CO2, se met en alerte orange

La Chine, noyée dans le CO2, se met en alerte orange
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Aujourd’hui à Pékin, la densité dans l’air des particules polluantes a atteint quinze fois le seuil recommandé. Le niveau d’alerte orange a été

PUBLICITÉ

Aujourd’hui à Pékin, la densité dans l’air des particules polluantes a atteint quinze fois le seuil recommandé. Le niveau d’alerte orange a été déclenché, c’est la première fois cette année.

Les autorités ont conseillé aux habitants de la capitale de limiter au maximum les activités en plein air, et demandé aux personnes souffrant de troubles respiratoires et aux personnes âgées de demeurer chez elles.

“On voit bien que toute la ville est plongée dans ce brouillard, déclare cet habitant de Pékin. Et à chaque respiration, quand vous vous levez le matin, c’est particulièrement difficile de respirer, ça pique, et la respiration est vraiment affectée”.

Shanghaï aussi ce matin se trouvait dans le brouillard.

La Chine enregistre tous les hivers, avec la mise à plein régime de l’industrie du charbon, des records de pollution.

“Cela pose de vrais problèmes pulmonaires, pense cette femme. Quand il y a beaucoup de smog, ma fille respire mal et tousse beaucoup”.

Avec ce niveau d’alerte orange, les usines sont censées réduire leur production et les poids-lourds n’ont pas le droit de circuler.

La Chine est et restera pour longtemps encore le premier producteur mondial de gaz à effet de serre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cop 21 : la Chine rappelle les pays développés à leurs devoirs

Les Parisiens disent oui au triplement des tarifs de stationnement pour les SUV

A Paris, un mini référendum pour ou contre les SUV jugés trop polluants