Fausse alerte à l'anthrax aux Etats-Unis

Fausse alerte à l'anthrax aux Etats-Unis
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le personnel de CAIR, l’une des principales associations de défense des musulmans, a dû évacuer ses bureaux de Washington, ce jeudi, après

PUBLICITÉ

Le personnel de CAIR, l’une des principales associations de défense des musulmans, a dû évacuer ses bureaux de Washington, ce jeudi, après l’ouverture d’une enveloppe contenant une poudre blanche.

Ce n‘était finalement pas de l’anthrax. La poudre ne serait pas dangereuse mais elle a été confiée tout de même au FBI pour d’analyse.

CAIR dit recevoir de nombreuses lettres de haine ces derniers jours, notamment depuis que Donald Trump a appelé à la fermeture temporaire des frontières américaines aux musulmans.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump condamné à une amende de 355 millions de dollars pour fraudes financières

Les États-Unis s'inquiètent d'un projet d'arme nucléaire spatiale russe

Les républicains refusent d'examiner un projet de loi sur l'aide à l'Ukraine