DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Turquie : Erdogan promet la fin du PKK en 2016

Turquie : Erdogan promet la fin du PKK en 2016
Taille du texte Aa Aa

Des manifestants kurdes dispersés par les canons à eau de la police turque : c‘était ce jeudi à Diyarbakir, la grande ville du sud-est à majorité kurde, sous le coup d’un couvre feu depuis la mi-décembre. Trois policiers ont été blessés dans l’explosion d’un cocktail Molotov.

Environ 3.100 terroristes ont été éliminés lors des opérations menées pendant l'année 2015 sur notre sol et à l'étranger.

La mobilisation visait à dénoncer le déploiement de chars contre les rebelles du PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan, à Silopi et Cizre. Plus de 10.000 hommes participent à cette vaste offensive, qui a porté le coup de grâce aux pourparlers de paix engagés en 2012.

Dans ses voeux du Nouvel An, le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, s’est félicité des résultats obtenus. “ Environ 3.100 terroristes ont été éliminés lors des opérations menées pendant l’année 2015 sur notre sol et à l‘étranger. Notre plus grande source de tristesse est la perte de 200 policiers et soldats tombés en martyrs dans ces combats, ainsi que la mort de civils lors de ces événements, “ a-t-il déclaré. Il s’est engagé à “ nettoyer “ son pays des rebelles du PKK en 2016.

De leur côté, les séparatistes ont diffusé ce jeudi sur des sites pro-kurdes des vidéos de huit otages turcs, kidnappés en diverses occasions. On y voit les six soldats et deux policiers adresser leurs voeux du nouvel an à leurs proches devant un portrait d’Abdullah Öcalan, le leader emprisonné du PKK. D’après l’agence d’information kurde Firat, ces vidéos auraient été réalisées “ dans le sud du Kurdistan “, ce qui pourrait correspondre au nord de l’Irak.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.