This content is not available in your region

L'attentat-suicide sur la route de l'aéroport de Kaboul ne fait pas de victimes

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz  avec AFP, Reuters
euronews_icons_loading
L'attentat-suicide sur la route de l'aéroport de Kaboul ne fait pas de victimes

Un corps sur la chaussée, celui du kamikaze qui s’est fait exploser ce matin sur une route menant à l’aéroport de Kaboul. Ultime attentat-suicide dans la capitale afghane meurtrie par la violence, malgré l’intention de raviver des négociations de paix avec les talibans, suspendues depuis six mois.
“Les terroristes changent leurs tactiques, les véhicules qu’ils utilisent, les emplacements et les routes, explique le général Abdul Rahman Rahimi, mais nous envisageons toutes les possibilités, c’est pour cela qu’il n’a pas pu atteindre sa cible.”

Les terroristes changent leurs tactiques, mais nous envisageons toutes les possibilités

L’homme s’est fait exloser à un chekpoint, au moment où on lui donnait l’ordre de s’arrêter. L’attaque n’a pas été revendiquée, mais il y a une semaine, les talibans organisaient un attentat-suicide à Kaboul contre un convoi de soldats étrangers, faisant un mort et plus de 30 blessés.