EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Syrie : l'arrivée de convois humanitaires à Madaya

Syrie : l'arrivée de convois humanitaires à Madaya
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des convois humanitaires ont pu enfin venir en aide aux civils de Madaya. Une cinquantaine de camions transportant des vivres et des médicaments sont

PUBLICITÉ

Des convois humanitaires ont pu enfin venir en aide aux civils de Madaya. Une cinquantaine de camions transportant des vivres et des médicaments sont arrivés ce lundi en direction de cette ville située à quarante kilomètres à l’ouest de Damas, assiégée par les forces du régime, où plus de 42 000 personnes sont prises au piège et manquent de tout depuis maintenant six mois. Une opération complexe à organiser en raison du nombre d’acteurs syriens et internationaux, menée par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et le Croissant-Rouge, qui va aussi concerner les villes chiites de Foua et Kafraya, encerclées par les rebelles dans la province d’Idleb, où l’armée syrienne aurait fait larguer des vivres, selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme.

Dr. Attar:“In the framework of the humanitarian work, SYRedCrescent</a> convoys on outskirts of <a href="https://twitter.com/hashtag/Madaya?src=hash">#Madaya</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Kefraya?src=hash">#Kefraya</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Foua?src=hash">#Foua</a>" <a href="https://t.co/xMok8obZ5B">pic.twitter.com/xMok8obZ5B</a></p>&mdash; Syrian Red Crescent (SYRedCrescent) 11 Janvier 2016

Depuis début décembre, 28 civils auraient succombé à la famine, d’après Médecins Sans Frontières (MSF).

Voie humanitaire vers Madaya, menacée de famine https://t.co/lZVhwK8dtv#Mondepic.twitter.com/WhUMYnoHOd

— Tribune de Genève (@tdgch) 8 Janvier 2016

Ce lundi, le Conseil de Sécurité de l’ONU devait organiser des consultations pour évoquer la situation dans ces zones, sans qu’une décision ne soit attendue. Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a aussi appelé le gouvernement syrien à lever le siège de Madaya, afin que cesse le “calvaire” de la population.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : les habitants de la ville rebelle de Madaya en danger de mort, selon l'ONU

Madaya : les Nations Unies demandent à évacuer 400 personnes

Syrie : une frappe israélienne sur le consulat d'Iran à Damas tue 7 personnes