Madaya : les Nations Unies demandent à évacuer 400 personnes

Madaya : les Nations Unies demandent à évacuer 400 personnes
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

44 camions chargés de nourriture, de médicaments et de couvertures… L’aide humanitaire a enfin pu entrer dans la ville syrienne de Madaya. Une ville

PUBLICITÉ

44 camions chargés de nourriture, de médicaments et de couvertures… L’aide humanitaire a enfin pu entrer dans la ville syrienne de Madaya. Une ville aux mains des rebelles, assiégée par les forces gouvernementales depuis six mois. D’après Médecins sans frontières, la famine y a fait 28 morts depuis début décembre. Et le chef des opérations humanitaires des Nations Unies demande à pouvoir évacuer ceux dont la vie ne tient qu‘à un fil.

“ Nous avons identifié environ 400 personnes qui doivent être évacuées immédiatement, a annoncé Stephen O’Brien. Nous devons le faire et leur fournir le plus tôt possible des traitements médicaux sans quoi ils risquent de perdre la vie. “

L’ambassadeur syrien auprès de l’ONU Bachar Jaafari accuse, lui, les rebelles de voler la nourriture destinée à la population.

“ Ce qui est dit sur la situation humanitaire à Madaya est basé sur de fausses informations, a-t-il soutenu. Le gouvernement syrien n’a bloqué aucun convoi d’aide humanitaire, au contraire. Nous avons envoyé beaucoup de convois et nous avons demandé à l’ONU d’en envoyer plus. “

Des vidéos montrant des enfants décharnés circulent sur les réseaux sociaux. D’après des témoignages, certains se nourrissent d’herbe ou fouillent les poubelles. Au total, 400 000 Syriens seraient pris au piège dans des villes assiégées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : les habitants de la ville rebelle de Madaya en danger de mort, selon l'ONU

Guerre Israël-Hamas : Israël reconnaît une "grave erreur" en tuant sept humanitaires

Près de 200 humanitaires tués en six mois à Gaza