EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Portugal : Marcelo Rebelo de Sousa élu dès le premier tour de la présidentielle

Portugal : Marcelo Rebelo de Sousa élu dès le premier tour de la présidentielle
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au Portugal, le conservateur Marcelo Rebelo de Sousa serait élu dès le premier tour de la présidentielle. Il obtient plus de 52 % des suffrages selon

PUBLICITÉ

Au Portugal, le conservateur Marcelo Rebelo de Sousa serait élu dès le premier tour de la présidentielle. Il obtient plus de 52 % des suffrages selon des résultats quasi définitifs. Un score sans surprise, puisqu’il était donné grand favori du scrutin par les instituts de sondages.

Âgé de 67 ans, ce professeur de droit a dirigé à la fin des années 1990 le Parti social-démocrate de centre-droit. Il s’est illustré également à la télévision comme commentateur politique, ce qui a contribué à sa popularité.

Durant ce premier tour de la présidentielle, il a largement devancé ses rivaux de gauche, en tête desquels le candidat indépendant et anti-austérité Sampaio da Nóvoa, qui obtiendrait plus de 22 % des voix.

La candidate de l’extrême-gauche Marisa Matias crée la surprise en arrivant en troisième positon avec près de 10 % des suffrages. Elle était la plus jeune des dix candidats en lice. Score décevant en revanche pour la candidate socialiste, au pouvoir, Maria de Belém, qui recueillerait moins de 5 % des voix.

Marcelo Rebelo de Sousa devra cohabiter avec un gouvernement socialiste qui dépend d’une fragile alliance avec la gauche radicale. En cas de crise politique, il pourrait dissoudre le Parlement.

Il succède au président Aníbal Cavaco Silva, qui ne pouvait se représenter après deux mandats consécutifs de cinq ans.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Marcelo Rebelo de Sousa: "je suis un homme de dialogue"

Présidentielle au Portugal : mode d'emploi

Un Président indépendant des partis, c'est ce que réclament les Portugais