This content is not available in your region

Corée du Nord : graves inquiétudes sur un tir de fusée annoncé pour février

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz  avec AFP
euronews_icons_loading
Corée du Nord : graves inquiétudes sur un tir de fusée annoncé pour février

Séoul, Washington, Tokyo, Pékin, le monde est inquiet : la Corée du Nord prévoit de lancer une fusée porteuse d’un satellite, elle a averti l’ONU que cette opération aura lieu entre le 8 et le 25 février. Mais la crainte que ce soit en réalité un missile balistique effraie sa voisine en premier lieu, la Corée du Sud. Elle y voit, pour le régime de Pyongyang, un nouveau pas vers son objectif de se doter de missiles nucléaires.

“Notre armée, appuyée par les Etats-Unis, surveille l’activité autour du lancement d’un missile balistique par la Corée du Nord, explique Moon Sang-Gyun, le porte-parole du ministre de la Défense sud coréen, et nous nous tenons prêts militairement pour toute provocation supplémentaire de la Corée du Nord après son quatrième essai nucléaire.”

Le 6 janvier en effet Pyongyang annonçait un quatrième test de bombe nucléaire. De quoi déstabiliser ses voisins comme le Japon, qui a installé des batteries anti-missiles, Tokyo qualifie ce projet de “sérieuse provocation”.