DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Dopage : Wang Junxia, recordwoman du 10 000m, révèle un dopage forcé

euronews_icons_loading
Dopage : Wang Junxia, recordwoman du 10 000m, révèle un dopage forcé
Taille du texte Aa Aa

C’est un scandale de plus dont la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) se serait bien passé.

Wang Junxia, ancienne fondeuse chinoise, avoue avoir été forcée de se doper dans une lettre écrite en 1995 et qui vient seulement d‘être rendue publique.

Junxia détient le record du monde du 10 000m depuis 1993. Elle avait alors couru en 29’31’‘78. Un chrono irréel que les plus grandes athlètes de l’histoire n’ont jamais réussi à approcher.

Dans la lettre de dénonciation rédigée par 9 athlètes, la chinoise indique que son entraîneur de l‘époque, Ma Junren, l’a forcé à prendre « des doses importantes de produits illicites pendant plusieurs années ». Exemple : une décoction à base de sang de tortues molles. Uniquement en 1993, les athlètes de “l’armée de Ma” avaient battu 66 records nationaux et mondiaux.

Un porte-parole de l’IAAF a indiqué qu’il faut désormais vérifier l’authenticité de la lettre. Wang Junxia, également détentrice du record du monde du 3 000m, pourrait voir son nom effacer des tablettes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.