EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Six nations : début de l'ère Novès

Six nations : début de l'ère Novès
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un tournoi pour oublier la Coupe du monde. Ce samedi, au Stade de France, les Bleus entament une nouvelle ère sous la direction de Guy Novès. Le

PUBLICITÉ

Un tournoi pour oublier la Coupe du monde.

Ce samedi, au Stade de France, les Bleus entament une nouvelle ère sous la direction de Guy Novès. Le nouveau sélectionneur qui n’a pas hésité à casser les habitudes. Pas d’entraînement du capitaine à la veille du match face à l’Italie, mais une séance à Marcoussis comme pour mieux marquer la rupture avec les quatre années passées. Et pour ce premier match du tournoi des six nations version 2016, Novès a notamment décidé de faire confiance à Sébastien Bézy et Jules Plisson pour composer la charnière.

#XVdeFrance [RAPPEL] La composition pour le match de samedi!
La conf ici>https://t.co/TSZYa9Ut6q#FRAITApic.twitter.com/tWg3nFxNO3

— FF Rugby (@FFRugby) 4 Février 2016

Côté italien, les absences sont nombreuses, tout comme les nouveaux d’ailleurs. Jacques Brunel, qui passera bientôt la main, a choisi quatre joueurs qui n’ont jamais porté le maillot azzurro : Ornel Gega, Andrea Lovotti, David Odiete et Mattia Bellini. De l’inédit à cause des nombreux blessés, environ une quinzaine. Mais Sergio Parisse, lui, sera bien là pour guider ses troupes.

Outre ce France – Italie à Saint-Denis à 15h25, il y a aura un alléchant Ecosse – Angleterre à 16h50 à Edimbourg. Les Anglais qui tenteront de se racheter après leur mondial raté. Enfin, ce dimanche, l’Irlande et le pays de Galles s’affrontent à Dublin pour le choc de cette première journée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Jeux Olympiques de Paris mettent les petits plats dans les grands !

Judo : Riner sacré pour la huitième fois à Paris, Romane Dicko également en or

Clarisse Agbégnénou décroche sa septième victoire au Grand Chelem de Paris