EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Espagne : le Parlement rejette la candidature de Pedro Sanchez comme chef du gouvernement

Espagne : le Parlement rejette la candidature de Pedro Sanchez comme chef du gouvernement
Tous droits réservés 
Par Christelle Petrongari avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Espagne n’a toujours pas de gouvernement. Le Parlement a refusé mercredi d’investir le socialiste Pedro Sanchez comme Premier ministre. Après neuf

PUBLICITÉ

L’Espagne n’a toujours pas de gouvernement. Le Parlement a refusé mercredi d’investir le socialiste Pedro Sanchez comme Premier ministre. Après neuf heures de débats, le secrétaire général du PSOE, obtient 130 voix grâce aux députés socialistes et centristes de Ciudadanos. Mais comme prévu, la droite, la gauche radicale et les indépendantistes lui ont barré la route avec 219 voix contre.

Los 130 votos a favor de PSOE y C's se topan con un muro de más de 200 votos en contra https://t.co/eZ5sgDOFOfpic.twitter.com/P2zBS5clwa

— RTVE (@rtve) 2 mars 2016

Resumen de la jornada de hoy en el debate de investidura. #SesiónDeInvestidurahttps://t.co/0xmpimLTcq

— PSOE (@PSOE) 2 mars 2016

Le Premier ministre sortant Mariano Rajoy qualifie sa démarche de “fraude” : “Je prends la parole pour annoncer au nom du Parti populaire, nous avons voté contre la candidature de M. Sanchez (…) vous n’avez pas bougé le petit doigt pour former un gouvernement et vous pensez probablement qu’aujourd’hui quelqu’un va vous le donner comme un cadeau.”> ▶ Rajoy a Pedro Sánchez: Usted no le interesa a España #SánchezesunBlufhttps://t.co/SXjSiZbQF1

— Partido Popular (@PPopular) 2 mars 2016

Somos el Grupo Parlamentario con mayor respaldo de los españoles, les representamos con orgullo. ¡Gracias! pic.twitter.com/EBckEYRJGv

— Mariano Rajoy Brey (@marianorajoy) 2 mars 2016

Et Pedro Sanchez lui a répondu : “Monsieur. Rajoy, vous auriez dû être à ma place aujourd’hui si vous aviez eu le courage, le courage politique. Vous auriez dû être ici à cette tribune pour parler et non pas assis là, à écouter.”

Pedro Sanchez appelle au changement après quatre ans de politiques d’austérité de la droite.
Mais sans l’appui de Podemos, il n’a aucune chance d’obtenir la confiance du Parlement. “Aujourd’hui, encore une fois, je vous tends la main M. Sanchez lui dit Pablo Iglesias, pour vous demander, de négocier avec nous. Pour la fraternité et l’intérêt du peuple espagnol, négociez avec nous pour un programme et un gouvernement d’un réel changement.”

Ya he ejercido mi voto en la #SesiónDeInvestidura#NacimosParaElCambiopic.twitter.com/eS8MVuTae0

— Pablo Iglesias (@Pablo_Iglesias_) 2 mars 2016

Après cet échec, Pedro Sanchez a droit à une seconde chance. Il soumettra uen nouvelle fois sa candidature au Parlement vendredi soir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Canicule en Europe du sud et dans les Balkans

Jeux Olympiques : un camp militaire géant aux portes de Paris

No Comment : un autocar s'encastre presque en verticale près de Barcelone, au moins 45 blessés