EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Iran : un milliardaire condamné à mort pour corruption

Iran : un milliardaire condamné à mort pour corruption
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce dimanche, les autorités judiciaires iraniennes ont annoncé la condamnation à mort d’un milliardaire pour corruption. Babak Zanjani était accusé

PUBLICITÉ

Ce dimanche, les autorités judiciaires iraniennes ont annoncé la condamnation à mort d’un milliardaire pour corruption. Babak Zanjani était accusé d’avoir détourné 2,8 milliards de dollars dans le cadre de transactions pétrolières officieuses, qui contournaient les sanctions internationales imposées à Téhéran. L’homme d’affaires avait été arrêté en décembre 2013, après l’arrivée au pouvoir du Président modéré Hassan Rohani, qui avait demandé à son gouvernement fraîchement nommé de lutter contre la corruption dans le pays. Au cours de son procès, qui a duré plusieurs mois, Babak Zanjani a indiqué que l’ancien ministre du pétrole, sous la présidence de Mahmoud Ahmadinejad, avait demandé son aide pour rapatrier l’argent du pétrole vendu à l‘étranger. Ces opérations financières difficiles avaient été rendues difficiles à la suite du durcissement des sanctions économiques en 2012, avant que l’accord sur le nucléaire ne soit signé trois ans plus tard. Le tribunal a intimé au magnat, qui peut encore faire appel du verdict, de rembourser la compagnie nationale iranienne du pétrole (NIOC) et de payer une amende équivalente à 25 % de la somme empochée. Les entreprises qu’il dirigeait, notamment une compagnie aérienne, ont été saisies. Deux autres personnes, également impliquées dans cette affaire, ont écopé elles aussi de la peine capitale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des journalistes condamnées en Iran après la mort de Mahsa Amini, pour "coopération" avec Washington

Pays-Bas : les condamnations tombent pour le meurtre du journaliste Peter R. de Vries

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu