EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Kiev : l'ambassade de Russie attaquée après la condamnation de Sa

Kiev : l'ambassade de Russie attaquée après la condamnation de Sa
Tous droits réservés 
Par Ariane Tilve avec agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une poignée de manifestants ukrainiens attaque l’ambassade de Russie à Kiev après la condamnation de Nadia Savtchenko à Moscou. Manifestations à Kiev

PUBLICITÉ

Une poignée de manifestants ukrainiens attaque l’ambassade de Russie à Kiev après la condamnation de Nadia Savtchenko à Moscou.

Manifestations à Kiev pour la libération de Nadia Savtchenko, emprisonnée en Russie https://t.co/fEmUYbEf2Opic.twitter.com/DviuqZyyzv

— Le Monde (@lemondefr) 6 mars 2016

L’attaque s’est produite en marge d’un rassemblement, hier, pour exiger la libération de cette pilote de l’armée ukrainienne arrêtée en juillet 2014 sur le territoire russe, selon Moscou. Une version contestée par la prisonnière qui affirme avoir été enlevée par des séparatistes pro-russes dans l’Est de son pays avant d‘être livrée à Moscou.

“Nadiya Savtchenko, c’est l’Ukraine, lance Victoria, une manifestante qui habite Kiev. Elle est inflexible, comme l’Ukraine. C’est la liberté ou la mort.”

“[Les Occidentaux] doivent trouver un langage commun, estime pour sa part Vira, la sœur de Nadia Savtchenko. Je ne sais pas si ce doit être une pression économique, politique, ou juste des mots gentils. Tout ce que je sais, c’est que nous avons déjà eu l’occasion de voir que la Russie ne comprenait que le langage de la pression économique ou de la force. Mais [les Occidentaux] doivent le faire, c’est leur boulot.”

Savtchenko:“La Russie n’aura d’autre choix que de me renvoyer en Ukraine, vivante ou morte!” https://t.co/GicKlGPyuppic.twitter.com/O1lPrFcY5F

— Courrier inter (@courrierinter) 4 mars 2016

Accusée de meurtres, Nadia Savtchenko a entamé une grève totale de la faim jeudi, lors de sa dernière audience. La reprise du procès est prévue ce mercredi. La pilote encourt jusqu‘à 23 ans de prison pour avoir, selon Moscou, participé au meurtre du journaliste russe Igor Korneliouk et de son ingénieur du son Anton Volochine.

Partager cet articleDiscussion