EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le diplomate égyptien Ahmed Aboul Gheit désigné à la tête de la Ligue arabe

Le diplomate égyptien Ahmed Aboul Gheit désigné à la tête de la Ligue arabe
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il a été le dernier ministre des Affaires étrangères d'Hosni Moubarak. Sa nomination a sucité les réserves du Qatar.

PUBLICITÉ

Il a été le dernier ministre des Affaires étrangères d’Hosni Moubarak, Ahmed Aboul Gheit vient d‘être élu à la tête de la Ligue arabe. Ce diplomate egyptien de 73 ans prendra ses fonctions en juillet pour un mandat de cinq ans. Seul candidat au poste de secrétaire général, sa nomination était acquise. Le Qatar est toutefois venu jeter le trouble en émettant de “fortes réserves” à son encontre. L‘émirat a retardé de quelques heures l’annonce de sa nomination jeudi soir au siège de l’organisation au Caire.

La Ligue arabe a quasiment toujours été dirigée par des diplomates égyptiens. Ahmed Aboul Gheit succède à son compatriote Nabil Al-Arabi, chaleureusement remercié. Contrairement à Amr Moussa, qui l’a précédé aux Affaires étrangères et qui s’est fait connaître pour ses positions hostiles à Israël, M. Aboul Gheit a adopté une ligne plus conciliante à l‘égard de l’Etat hébreu lorsqu’il a été nommé à la tête de la diplomatie égyptienne en 2004.

Le contretemps dû au Qatar a en tous cas illustré une fois encore les divisions entre membres de la Ligue arabe, des divisons qui entravent son fonctionnement face aux crises de la région.

“De nombreux défis et des dossiers lourds et complexes attendent le nouveau secrétaire général”, indique notre correspondant au Caire, Mohammed Shaikhibrahim, “le plus important sera de surmonter les divergences entre les pays arabes eux-mêmes pour parvenir à des décisions communes qui pourront être appliquées sur le terrain”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelles attaques des rebelles Houthis contre des navires

L'Espagne et l'Irlande font pencher la balance de l'UE vers la reconnaissance de la Palestine

Irak : une explosion sur une base militaire de milices pro-Iran fait un mort