PUBLICITÉ

Russie : retour (triomphal) des avions militaires déployés en Syrie

Russie : retour (triomphal) des avions militaires déployés en Syrie
Tous droits réservés 
Par Olivier Peguy avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Moscou prévient que ce retrait militaire ne marque pas la fin des frappes aériennes contre les "cibles terroristes" en Syrie.

PUBLICITÉ

Plusieurs avions militaires russes ont quitté ce mardi la Syrie et ils sont rentrés dans la base aérienne de Voronej dans le sud-ouest de la Russie.
Les pilotes ont été accueillis chaleureusement par leur proche, et triomphalement par les autorités militaires qui ont salué le travail accompli par ces soldats russes.

#СИРИЯ#ФОТО Встреча экипажей #ВКС России, прибывших с АвБ #Хмеймим на авиабазу #ЗВОhttps://t.co/KMI4ONuZm5pic.twitter.com/JgTwbNluKw

— Минобороны России (@mod_russia) 15 mars 2016

Lors de l’opération en Syrie, il n’y a pas eu un seul bombardement qui n’ait atteint sa cible“, a indiqué le commandant des forces aériennes, le général Viktor Bondarev, ajoutant que “le terrorisme international avait subi des pertes sensibles“ grâce à l’armée russe.

Ce retour correspond à l’ordre de retrait donné par le président Vladimir Poutine ce lundi. Le chef du Kremlin a annoncé un retrait partiel du contingent russe déployé en Syrie (voir ici)

Depuis le 30 septembre, Moscou mène une campagne aériennes en appui aux forces du président syrien Bachar al-Assad.
Les frappes aériennes vont se poursuivre, a indiqué ce mardi le chef de l’administration présidentielle russe, Sergueï Ivanov, qui a prévenu que ce retrait ne concernerait pas les systèmes de défense anti-aérienne “les plus modernes” déployés en Syrie.

La Russie dispose d’une base navale à Tartous sur la côte syrienne, ainsi que d’une base aérienne près de Lattaquié.
Moscou a indiqué récemment que ces deux sites allaient servir à acheminer l’aide humanitaire destinée aux civils (voir ici).

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le retrait russe de Syrie focalise l'attention à Genève

Retrait militaire russe de Syrie : réactions à Damas, Téhéran et Dubaï

Vladimir Poutine ordonne le retrait des forces russes de Syrie