EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Bruxelles, ville fantôme pendant des heures

Bruxelles, ville fantôme pendant des heures
Tous droits réservés 
Par Christelle Petrongari avec Afp
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une capitale totalement bouclée et paralysée, une ville morte et silencieuse pendant des heures. Bruxelles est en alerte maximale dès l’annonce des

PUBLICITÉ

Une capitale totalement bouclée et paralysée, une ville morte et silencieuse pendant des heures. Bruxelles est en alerte maximale dès l’annonce des attentats. La cible des terroristes ne doit rien au hasard : le quartier européen, le coeur des institutions est touché ainsi que l’aéroport. Les consignes sont immédiates, priorité à la sécurité : les habitants sont appelés à rester chez eux, les entreprises à garder leurs salariés et les enfants à ne pas quitter l‘école. Policiers et militaires fortement armés, patrouillent dans les rues.

Terreur et alerte maximale en Belgique par AFPgraphics</a> <a href="https://t.co/equnPCBxm5">pic.twitter.com/equnPCBxm5</a></p>&mdash; Agence France-Presse (afpfr) 22 mars 2016

Attentats à Bruxelles: les consignes de sécurité aux écoles pour ces mardi et mercredi https://t.co/l8yTJwilC9

— RTBF info (@RTBFinfo) 22 mars 2016

le #niveau4 : cela signifie quoi pour les entreprises et les travailleurs? #brusselslockdownhttps://t.co/sGGSSgRPsR

— L'Echo (@lecho) 22 mars 2016

“Le quartier est assez stressant, mais Bruxelles doit vivre et continuer sa vie quotidienne” explique un jeune homme. “C’est compliqué à anticiper. Comment pouvez-vous empêcher un gars avec une ceinture d’explosifs ?” se demande une jeune femme. _“Bien sûr, je vais rester ici car je ne vais pas me laisser intimider par des terroristes, je ne vais pas partir. Mais, je vais faire plus attention à ma sécurité après cette attaque terroriste” souligne un homme.

Attentats de Bruxelles: un calme glaçant après la tempête meurtrière https://t.co/4CkBxoYsyhpic.twitter.com/pvevFCXsd3

— LEVIF / L'EXPRESS (@LeVif) 22 mars 2016

Pendant plusieurs heures, les transports ont été totalement suspendus, les stations de métro fermées, les gares évacuées. L’aéroport de Bruxelles, endommagé par la double explosion restera fermé ce mercredi.

L’aéroport international de Bruxelles restera fermé mercredi https://t.co/jQWRHp52Dppic.twitter.com/XQYIZ8zY22

— Le Soir (@lesoir) 22 mars 2016

Bruxelles, ville morte, pendant presque une journée, image rarissime de la très cosmopolite capitale européenne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attentats : la chronologie depuis Charlie Hebdo

Bruxelles frappé en plein coeur : la carte des attentats

Des kamikazes sèment l'horreur à l'aéroport de Zaventem