Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Tensions et invectives quotidiennes en Corée

Tensions et invectives quotidiennes en Corée
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des ballons gonflés à l’hélium partent inonder la Corée du Nord de tracts condamnant les velléités nucléaires de Pyongyang.

10 millions de tracts en trois mois

Des activistes sud-coréens ont lâché près de 50 000 prospectus à la frontière avec leur voisin du nord, ce samedi, pour marquer l’anniversaire du torpillage de la corvette sud-coréenne Cheonan en 2010. 46 marins sud-coréens avaient été tués. Séoul attribue le naufrage à la Corée du Nord qui nie, elle, toute implication.
Les activistes prévoient de diffuser leur propagande à grande échelle en envoyant 10 millions de tracts dans les trois prochains mois, de quoi courroucer Pyongyang.

*Kim Jong-Un s’entraîne à viser le palais présidentiel sud-coréen *
La tension est à son acmé entre les deux pays, depuis le quatrième essai nucléaire mené par Kim Jong-Un, début janvier.

Le leader nord-coréen aurait également supervisé des exercices d’artillerie consistant à simuler des frappes contre le bureau et la résidence de la présidente sud-coréenne.

Manoeuvres avec les Etats-Unis

Lors d’une cérémonie en hommage aux victimes du naufrage de la corvette Cheonan, Park Geun-Hye a répliqué en estimant que ces actes de provocation conduiraient à la fin du régime nord-coréen.

Pyongyang multiplie les menaces envers son voisin qui mène actuellement des manoeuvres militaires conjointes avec les Etats-Unis.