PUBLICITÉ

Le FBI parvient à débloquer l'IPhone de l'auteur de la fusillade de San Bernardino sans l'aide d'Apple

Le FBI parvient à débloquer l'IPhone de l'auteur de la fusillade de San Bernardino sans l'aide d'Apple
Tous droits réservés 
Par Ariane Tilve avec AGENCES
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une avancée majeure de la police fédérale américaine qui met fin au bras de fer qui l’oppose depuis plusieurs semaines à la marque à la pomme. Les

PUBLICITÉ

Une avancée majeure de la police fédérale américaine qui met fin au bras de fer qui l’oppose depuis plusieurs semaines à la marque à la pomme.

Les enquêteurs ont demandé hier l’annulation de l’injonction judiciaire du 16 février dernier. Injonction qui avait pour but d’obliger Apple à accéder aux données du téléphone de Syed Farook. C’est lui, avec l’aide de son épouse Tashfeen Malik, qui a tué 14 personnes le 2 décembre dernier à San Bernardino, en Californie.

Fin du bras de fer: la police débloque l'iPhone d'un tireur de San Bernardino sans aide d'Apple par sestienne</a> <a href="https://t.co/2uTuhkIn3x">https://t.co/2uTuhkIn3x</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a></p>&mdash; AFP USA (AFPusa) 29 mars 2016

Apple a toujours refusé d’accéder à la demande des autorités. Soutenu par d’autres géants du secteur, tels Google et Facebook, la firme estime que cela aurait créé un dangereux précédent et porte atteinte à la protection des données privées de millions d’utilisateurs du système iOS, le système d’exploitation d’Apple.

Partager cet articleDiscussion