EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Panama papers: Poutine contre-attaque

Panama papers: Poutine contre-attaque
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La gigantesque fuite de documents issus du cabinet d’avocats panaméen Mossack-Fonseca a permis de retracer des montages financiers complexes dans des

PUBLICITÉ

La gigantesque fuite de documents issus du cabinet d’avocats panaméen Mossack-Fonseca a permis de retracer des montages financiers complexes dans des paradis fiscaux incriminant le premier cercle de Vladimir Poutine.
A la clé, selon les journalistes, jusqu‘à deux milliards de dollars pour des proches du président.
Parmi les noms figurant sur les documents, le violoncelliste Sergueï Roldouguine, ami de longue date de Poutine. Les deux hommes se sont rencontrés en 1977. Dans leurs jeunes années, selon le musicien, ils auraient fait les 400 coups dans Leningrad (rebaptisé Saint-Pétersbourg) avant que chacun trace sa route.
Selon l’enquête de l’ICIJ, il serait propriétaire d’au moins deux entreprises offshore. Des entreprises qui auraient permis d’investir dans des transactions douteuses en Russie. On évoque notamment le rachat des usines de camions et de voitures Kamaz et Avotovaz, l’acquisition de yachts ou la privatisation d’une station de ski.
Interviewé par la télévision nationale russe, Vladimir Poutine a défendu son vieil ami.
“Monsieur le président de Russie a un ami qui a fait quelque chose de mal, on a donc certainement affaire à de la corruption.
Quel élément de corruption ? Il n’y en a aucun…Maintenant en ce qui concerne Sergueï Pavlovich Roldouguine, ce n’est pas simplement un musicien, c’est un artiste du peuple russe. Il a une participation minoritaire dans une des entreprises. Il gagne de l’argent mais pas des milliards de dollars.”

Il reste maintenant à comprendre si Mr Roldouguine est le véritable bénéficiaire de ces entreprises ou un simple prête nom. Difficile de le savoir…

Dans la même interview, Vladimir Poutine reprenait les arguments avancés par Wikileaks sur l’origine du financement de l’enquête Panama Papers.

#PanamaPapers Putin attack was produced by OCCRP which targets Russia & former USSR and was funded by USAID & Soros. pic.twitter.com/tgeKfLuROn

— WikiLeaks (@wikileaks) 5 avril 2016

Une façon pour l’ancien officier du KGB de mettre en doute la véracité de ces documents et de dénoncer un complot américain visant à déstabiliser le pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : en Ukraine la ville de Kostiantynivka bombardée

La Russie émet un mandat d'arrêt contre Ioulia Navalnaïa, la veuve d’Alexeï Navalny

Devant son "ami" Vladimir Poutine, Narendra Modi plaide pour la paix en Ukraine