EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les prud'hommes de Paris et l'homophobie

Les prud'hommes de Paris et l'homophobie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le conseil de prud’hommes de Paris estime que le terme de “PD” envoyé à un coiffeur n’est pas “homophobe “, car, selon les juges, “les salons de

PUBLICITÉ

Le conseil de prud’hommes de Paris estime que le terme de “PD” envoyé à un coiffeur n’est pas “homophobe “, car, selon les juges, “les salons de coiffure emploient régulièrement des homosexuels.”

À l’origine de l’affaire, un texto qu’un manager envoie par erreur à un salarié à la veille de la rupture de sa période d’essai.

“Je ne le sens pas ce mec” écrivait la manager, “c’est un PD, ils font tous des coups de p…”

La ministre du travail Myriam El Khomri a dénoncé la décision des prud’hommes de Paris. Je trouve ce jugement particulièrement scandaleux” a-t-elle dit.

Le conseil des prud’hommes estime qu’au vu du contexte “le terme “PD” ne peut être reconnu comme propos homophobe” mais seulement comme injurieux et a condamné l’employeur à payer une amende.

Le coiffeur a fait appel et à nouveau saisi le Défenseur des droits.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : French Cancan devant le Moulin Rouge pour la flamme olympique

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives