EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Michel Platini se dit "optimiste" après son audition devant le Tribunal arbitral du sport

Michel Platini se dit "optimiste" après son audition devant le Tribunal arbitral du sport
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AGENCES
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Michel Platini s’est dit “encore plus optimiste” à sa sortie du Tribunal arbitral du sport ce vendredi à Lausanne, en Suisse. Le président en titre

PUBLICITÉ

Michel Platini s’est dit “encore plus optimiste” à sa sortie du Tribunal arbitral du sport ce vendredi à Lausanne, en Suisse. Le président en titre de l’UEFA a plaidé toute la journée pour la levée de sa radiation de six ans infligée par la Fifa pour “conflits d’intérêts“et “abus de position”.

Qu’a-t-il dit aux trois juges de la plus haute juridiction sportive chargés de trancher l’affaire ? “J’ai dit que comme devant le but, j’essaie d‘être précis, net et concis, a expliqué Michel Platini aux journalistes. Donc j’ai travaillé, j’ai fait une facture, j’ai suivi les directives de la Fifa, j’ai reçu l’argent et j’ai payé mes impôts.”

L’ancien président de la FIFA, le Suisse “Sepp” Blatter, a lui aussi été suspendu des instances du football mondiales dans ce dossier. Il a été auditionné vendredi par le tribunal, mais en tant que témoin uniquement. “ Je sors de cette réunion avec la conscience tranquille, a-t-il déclaré. J’espère avoir pu donner des informations importantes dans ce dossier qui m’intéresse également.”

Au cœur de cette affaire, le paiement suspect de 1,8 million d’euros, versé en 2011 par Sepp Blatter, alors président de la FIFA, à Michel Platini pour rémunérer son travail de conseiller de l’organisation footballistique. Mais il n’existe aucun contrat écrit de cette mission effectué neuf ans plus tôt, en 2002.

La décision des juges est cruciale pour l’ancien numéro dix des Bleus, qui joue ici son avenir politique. Michel Platini saura au plus tard le 9 mai s’il peut retrouver son poste de président de l’UEFA et, à ce titre, ouvrir l’Euro de football en France le 10 juin prochain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Lionel Messi Ballon d'or pour la 3e fois consécutive

La FIFA suspend l'ex-président de la Fédération espagnole de foot Rubiales pour trois ans

Scandale à la Fédération espagnole de football : pourquoi est-il si difficile d'évincer Luis Rubiales ?