Cisjordanie : un Palestinien tué par des soldats israéliens

Cisjordanie : un Palestinien tué par des soldats israéliens
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un Palestinien a été tué mardi soir près de Ramallah en Cisjordanie et trois soldats israéliens ont été blessés. C’est le bilan du dernier accrochage

PUBLICITÉ

Un Palestinien a été tué mardi soir près de Ramallah en Cisjordanie et trois soldats israéliens ont été blessés. C’est le bilan du dernier accrochage survenu dans la région.
Selon l’armé israélienne, un Palestinien de 36 ans a été abattu alors qu’il venait de percuter des soldats avec son véhicule à un poste de contrôle.
Ce tir a provoqué de nouvelles tensions obligeant l’armée israélienne a déployer d’important moyens sur place.
Deux des soldats blessés n’ont été que légèrement atteints. Ce n’est pas le cas du troisième soldat qui a dû être évacué par hélicoptère avant d‘être hospitalisé à Jérusalem.
Les violences entre Israéliens et Palestiniens ont fait plus de 200 morts depuis le 1er octobre.

Un Israélien condamné à perpétuité

La journée de mardi a été également marquée par la condamnation d’un Israélien de 31 ans à la prison à vie. En 2014, (Yosef Haim Ben David,) l’homme avait kidnappé et tué Mohammed Abou Khdeir un adolescent palestinien de 16 ans qui avait péri brûlé vif. Un crime qui avait contribué à une l’une des plus violentes escalades miltiaires à Gaza.

Deux Israéliens reconnus coupables du meurtre de Mohammed Abou Khdeir https://t.co/YVO3KTfXTXpic.twitter.com/WBOQ5YNtdY

— MiddleEastEyeFr (@MiddleEastEyeFr) 30 novembre 2015

Le verdict était très attendu. Des proches de la victime ont laissé éclaté leur colère. Ils réclamaient la peine de mort alors qu’elle est abolie pour les meurtres depuis 1954.

Avec deux autres comparses, l’accusé avait déclaré après son arrestation avoir voulu venger l’assassinat, trois semaines auparavant, de trois adolescents israéliens enlevés en Cisjordanie occupée.

Avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël - Hamas : les États-Unis pressent pour un accord de trêve

Des frappes aériennes israéliennes sur Rafah ont fait au moins 22 morts (source palestinienne)

Le chef du renseignement militaire israélien démissionne suite à l'attaque du Hamas le 7 octobre