France : tentative de blocage du train transportant la coupe de l'Euro

France : tentative de blocage du train transportant la coupe de l'Euro
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A deux jours de la grand-messe du foot européen, certains syndicats continuent leur mouvement de blocages et de grèves. La circulation des trains, la gestion des déchets et des raffineries restent

PUBLICITÉ

Le mécontentement syndical continue en France, à deux jours de l’Euro de football. Les secteurs ferroviaires, pétroliers et des déchets restent perturbés par des grèves et des blocages.

A Paris, les poubelles ne sont plus ramassées depuis plusieurs jours dans certains arrondissements. Les trois principaux sites de traitement des déchets de la région parisienne, comme celui d’Ivry, ici à l’image, étaient bloqués ce mercredi.

A Paris, gare du Nord, des grévistes ont tenté, en vain, d’occuper le train qui venait de terminer le tour de France des villes de l’Euro avec la coupe à son bord.

avec UnionSolidaires</a> <a href="https://twitter.com/SUD_Rail_Offici">SUD_Rail_Offici pour accueillir l'arrivée du train de l'euro à #GareDuNordpic.twitter.com/5Si479AEN6

— SUD Industrie IDF (@SUDIndustrieIDF) 8 juin 2016

Scandaleux blocage ce matin du train de l'#EURO2016 à #garedunord ! Le sport est là pour rassembler au delà des clivages politiques. (1/2)

— David Douillet (@DDouillet) 8 juin 2016

La grève à la SNCF a été reconduite pour jeudi en Ile-de-France et dans de nombreuses régions.

La circulation des trains reste perturbée elle aussi, avec 80% des TGV en circulation, un Transilien et un RER sur deux.

Manuel Valls a annoncé des mesures de soutien financier à la SNCF, sans trancher sur la dette.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Français arrêté en Ukraine : "Tirer au clair ses réelles intentions"

Euro 2016: les équipes arrivent en France

Les journalistes ont eu un accès rare au sous-marin français à propulsion nucléaire de classe Rubis