EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Face à l'OTAN, Poutine veut renforcer les "capacités de défense" de la Russie

Face à l'OTAN, Poutine veut renforcer les "capacités de défense" de la Russie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Vladimir Poutine veut renforcer la défense de la Russie, en réponse au déploiement de troupes envisagé par l’OTAN en Europe de l’Est.

PUBLICITÉ

Vladimir Poutine veut renforcer la défense de la Russie, en réponse au déploiement de troupes envisagé par l’OTAN en Europe de l’Est. Le président russe s’exprimait devant les députés de la Douma, à l’occasion du 75ème anniversaire de l’invasion de l’Union soviétique par le régime allemand :

“L’OTAN renforce sa rhétorique agressive, ses actes agressifs près de nos frontières. Dans ces conditions, nous sommes obligés d’accorder une attention particulière aux tâches liées au renforcement des capacités de défense de notre pays’‘, a déclaré le président russe.

Depuis l’annexion de la Crimée par la Russie, en mars 2014, les relations entre Moscou et l’OTAN sont au plus bas. Face à ce climat de défiance, le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Jens Stoltenberg, appelle au dialogue :

“Il est important d’avoir un conseil OTAN-Russie pour avoir une chance de dialogue politique ouvert avec la Russie, en particulier quand les tensions sont élevées. Il est important de parler, de se rencontrer, de faire tout notre possible pour éviter les malentendus, les erreurs de calcul et essayer de réduire les tensions.”

L’OTAN envisage de déployer dès l’année prochaine quatre bataillons en Pologne, Estonie, Lituanie et en Lettonie, pour rassurer ces Etats face à la Russie. Ce déploiement de troupes doit être entériné lors d’un sommet le mois prochain à Varsovie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Poutine menace de livrer aussi des missiles "à d'autres" pays pour frapper l'Occident

No Comment : une chaleur anormale à Saint-Pétersbourg, en Russie

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu