Angela Merkel : la Russie a entamé la "confiance" des pays de l'Otan

Angela Merkel : la Russie a entamé la "confiance" des pays de l'Otan
Tous droits réservés 
Par Christelle Petrongari avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dissuasion et dialogue : Angela Merkel justifie la décision de l'Otan de renforcer sa défense en Europe de l'Est par l'attitude de la Russie en Ukraine.

PUBLICITÉ

L’OTAN n’a pas d’autre choix que de renforcer sa défense en Europe de l’Est. C’est la position défendue par l’Allemagne et c’est aussi ce qui doit être décidé ce vendredi à Varsovie lors du sommet des dirigeants de l’alliance atlantique. Devant la chambre des députés à Berlin, Angela Merkel justifie cette décision par l’attitude de la Russie :

“Les agissements de la Russie dans la crise ukrainienne ont profondément ébranlé nos alliés à l’Est, lorsque la prévalence du Droit et l’inviolabilité des frontières sont remis en cause par des mots et des actes, alors la confiance diminue. Et surtout nos alliés de l’Est ont été profondément perturbés par cela. Ils doivent être rassurés à travers l’alliance.”

“Confidence is undermined”: #Merkel's strong words today regarding #Russia's actions in #Ukraine#NATOSummitpic.twitter.com/gmtzysDsDJ

— Thomas Sparrow (@Thomas_Sparrow) July 7, 2016

#Merkel: #NATO has no plans to end cooperation with Russia https://t.co/mozr2oDDASpic.twitter.com/iohY3Fm6Yd

— Sputnik (@SputnikInt) July 7, 2016

Mais pas question de fâcher Moscou. Berlin affirme que ces mesures sont dissuasives, le pays continuera à dialoguer avec la Russie mais la chancelière estime que les “nouvelles menaces” aux portes de l’Europe justifient ce renforcement sans précédent des moyens de l’Otan. Et l’Allemagne est appelée à y jouer un rôle important. Elle participera à la formation de quatre bataillons qui seront déployés par rotations à partir de 2017 en Estonie, Lettonie, Lituanie et en Pologne.

Quand #Merkel appelle à tendre la main à la #Russie tout en restant ferme sur #OTAN >>> https://t.co/Y9Npu8qJxTpic.twitter.com/1HnnkNksEa

— RT France (@RTenfrancais) July 7, 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les élections locales polonaises, test ultime avant les élections européennes

Crise diplomatique entre la Pologne et Israël après la mort de sept humanitaires à Gaza

En Pologne, la communauté LGBT en quête d'égalité