EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Turquie : Dermitas, le chef du parti pro-kurde, risque cinq ans de prison

Turquie : Dermitas, le chef du parti pro-kurde, risque cinq ans de prison
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les procureurs turcs réclament cinq ans de prison pour le leader du Parti démocratique des peuples (HDP). Le gouvernement l'accuse de soutenir les séparatistes du PKK.

PUBLICITÉ

En Turquie, celui qu’on surnomme parfois “l’Obama kurde” risque cinq ans de prison.

Les procureurs turcs se sont en effet prononcés pour une condamnation de Selahattin Dermitas, le chef du parti pro-kurde. Un autre responsable du parti risque la même peine.

En cause : des discours qui remontent à 2013. Le gouvernement leur reproche d’avoir fait l‘éloge des séparatistes du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan, et de leur chef actuellement emprisonné.

De nombreux élus du Parti démocratique des peuples (HDP), font l’objet de poursuites judiciaires depuis la levée de leur immunité appouvée en mai par les parlementaires.

Dans une interview publiée dans le quotidien Le Monde, le président Erdogan a accusé le parti de soutenir les terroristes du PKK. Des liens toujours démentis par leur leader.

Dermitas: δεν θα λυθεί το ζήτημα των #Kurds αν εξαιρείται από τις συνομλίες το #HDPhttps://t.co/9unaU0wrp2 μέσω του χρήστη SputnikInt</a></p>&mdash; Katia Zacholi (kataygetos) 26 juillet 2016

avec Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation