Trump accusé d'inciter la violence contre Clinton

Trump accusé d'inciter la violence contre Clinton
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Lors d’un meeting à Miami, le candidat républicain a choisi la dérision pour critiquer le prétendu projet d’Hillary Clinton de restreindre le droit des Américains à porter une arme Le camp démocrate e

PUBLICITÉ

Lors d’un meeting à Miami, le candidat républicain a choisi la dérision pour critiquer le prétendu projet d’Hillary Clinton de restreindre le droit des Américains à porter une arme

Le camp démocrate estime que ses propos sont allés trop loin et qu’il s’agit d’un appel à la violence.

“Je crois que ses gardes du corps devraient renoncer à toutes leurs armes” a lancé Trump dans la séquence de son discours qui lui est reprochée. “Ils devraient renoncer à leurs armes. Pas vrai ? Pas vrai ? Ils devraient déposer leurs armes, immédiatement, qu’en pensez-vous ? Oui, oui, enlevez leur leurs armes. Elle ne veut pas d’armes. Prenez-les et voyons ce qui lui arrive. Prenez leurs armes, ok? Ça serait très dangereux.”

De son côté Hillary Clinton a accepté vendredi l’invitation sur le plateau du Late Night Show, l‘émission de divertissement et de politique, où le présentateur Jimmy Fallon s’est appliqué à rire de la pneumonie qui a obligé la candidate démocrate à marquer une courte pause dans sa campagne.

Jimmy Falon avait la veille accueilli Donald Trump qui s’est lui aussi prêté au jeu de l‘émission en laissant l’animateur le décoiffer.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Michelle Obama en campagne pour Hillary Clinton

La volte-face de Trump : "Obama est né aux Etats-Unis, point"

La loi texane criminalisant l'entrée illégale sur le territoire de nouveau suspendue en cour d'appel