EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Alep bombardée : le Conseil de sécurité de l'Onu se réunit en urgence

Alep bombardée : le Conseil de sécurité de l'Onu se réunit en urgence
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une réunion urgente du Conseil de sécurité prévue à l'Onu aujourd'hui. "L'escalade militaire épouvantable" à Alep fait des dizaines de morts chaque jour.

PUBLICITÉ

Les attaques à Alep sont une “violation inacceptable du droit humanitaire international”, dit l’Union européenne qui s’insurge mais est impuissante face à la violence de l’opération menée par le régime et la Russie dans la deuxième ville de Syrie.

#RTL: Conflit en Syrie – L'UE condamne les attaques à Alep, “violations inacceptables du droit humanitaire”: … https://t.co/V001oIf956

— News ELK (@NewsELK_fr) 25 septembre 2016

Depuis la fin de la trêve, lundi, plus de 330 personnes y ont été tuées. > At least 81 civilians including children and women were killed in heaviest airstrikes on Aleppo

#MassacreInAleppopic.twitter.com/UiWdSO0SYc

— 7 TAPE (@7tape_) 24 septembre 2016

Selon les habitants, les bombardements sont les pires depuis que les rebelles ont pris le contrôle de l’est de la ville en 2012.

Ce déluge de feu est le prélude à une opération terrestre pour reprendre la ville.

Pointé du doigt, le ministre russe des Affaires étrangères a préféré revenir sur le raid aérien américain du 17 septembre, contre une base syrienne. 62 soldats avaient été tués. Sergueï Lavrov déclare que “les Etats-Unis ont reconnu une erreur, et présenté, via la Russie, leurs excuses à Bachar al Assad”.

La Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis ont demandé une réunion urgente du Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation à Alep, elle aura lieu dans la journée. Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU, s’est déclaré “consterné” par l’“escalade militaire épouvantable” à Alep. > #Syrie : Ban Ki-moon se dit consterné par l'escalade militaire dans la ville d'#Alephttps://t.co/EZXuyZTkDGpic.twitter.com/rNFujgGzjN

— Nations Unies (ONU) (@ONU_fr) 24 septembre 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : une frappe israélienne sur le consulat d'Iran à Damas tue 7 personnes

Syrie : 20 combattants kurdes tués dans un nouveau raid de la Turquie

L'armée syrienne bombarde la province rebelle d'Idlib