Les taxis portugais en colère contre Uber

Les taxis portugais en colère contre Uber
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A l’aéroport de Lisbonne, les chauffeurs de taxi n’ont pas peur d’affronter la police.

PUBLICITÉ

A l’aéroport de Lisbonne, les chauffeurs de taxi n’ont pas peur d’affronter la police. Ils manifestent contre ce qu’ils considèrent comme de la concurrence déloyable. Cette concurrence, elle porte un nom, Uber au Portugal et Cabify en Espagne, les services de réservation de voitures avec chauffeur.

“Ca ne peut pas continuer, explique Florencio Almeida, le leader de l’association de taxis ANTRAL. On doit tous pouvoir lutter avec les mêmes armes, de manière équitable. Mais si ça ne se passe pas comme ça, on ne pourra pas accepter une compétition déloyale.”

6000 des 13 000 taxis du pays devaient participer aux opérations escargots, rejoints par des collègues espagnols.

“Je suis venu parce qu’on a les mêmes problèmes que les Portugais, dit une chauffeur de taxi espagnol. C’est pour cela qu’on doit être là pour les soutenir et on doit être unis en Europe parce que c’est vraiment un sérieux problème”.

Le gouvernement portugais envisage un décret pour imposer des règles aux chauffeurs privés : mais trop avantageuses, estiment les taxis mécontents.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Opération Shields : le commandant de l'opération appelle au renforcement des forces en mer Rouge

Le diplomate suédois de l'UE Johan Floderus est emprisonné en Iran depuis deux ans

Les dirigeants de l'UE se mobilisent contre l'attaque de l'Iran contre Israël