Ukraine : un chef militaire prorusse assassiné

Ukraine : un chef militaire prorusse assassiné
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il est le troisième chef militaire du camp séparatiste à avoir été tué en un mois.

PUBLICITÉ

Il est le troisième chef militaire du camp séparatiste à avoir été tué en un mois. Arseni Pavlov dirigeait une unité dans la république autoproclamée de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine. Il est mort dans l’ascenseur de son immeuble, où une bombe avait été placée. Trois jours de deuil national ont été décrétés par les responsables prorusses pour lui rendre hommage. Pour le président de la république autoproclamée de Donetsk, les autorités ukrainiennes sont responsables de sa mort.

“Nous menons une enquête, a déclaré Alexandre Zakhartchenko, et elle va nous permettre de trouver non seulement qui a commandité le meurtre – d’ailleurs nous savons déjà de qui il s’agit – mais aussi de mettre la main sur les exécutants.”

Arseni Pavlov était un citoyen russe. Il s‘était fait connaître en participant aux principales batailles contre les forces ukrainiennes dans l’est du pays. Il s‘était même targué d’avoir abattu 15 soldats ukrainiens capturés par ses troupes.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kyiv dément que la prise d'Avdiivka a fait des "centaines" de prisonniers

Guerre en Ukraine : Kyiv nie la prise de Krynki par l’armée russe

L'activité russe à Adiivka "s'est considérablement ralentie" depuis la prise de la ville