#IEWOWroom : un projet éducatif unique en Europe

#IEWOWroom : un projet éducatif unique en Europe
Par Aurora Velez
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

L’école de commerce IE Business School de Madrid a lancé aujourd’hui sa “classe du futur”, baptisée en anglais “wowroom”. Cette classe unique en Europe dispose d’un écran courbé de 15 mètres de long et d’un logiciel permettant de mesurer trois émotions chez les élèves : bonheur, attention et surprise.

Una clase de #musica con estudiantes en diferentes partes del mundo y un director #iewowroomIEbusiness</a> <a href="https://twitter.com/euronews_LW">euronews_LW#educationpic.twitter.com/3V2EqCqICh

— Aurora Velez (@goizlyon) October 20, 2016

Le professeur peut consulter à tout moment si ses élèves sont intéressés par le sujet proposé et adapter le rythme de classe à l’ambiance générée. “L’algorithme du logiciel fonctionne en temps réel donc le professeur peut interagir avec sa classe. Il est intéressant par exemple d’observer un pic d’attention toutes les 8 ou 10 minutes,” explique Martin Boehm, professeur de Marketing.

Hemos ideado la #iewowroom con un #espiritu de #emprendedores, Martin Boehm #education#innovationeuronews_LW</a> <a href="https://t.co/C2dmcJ4DE4">pic.twitter.com/C2dmcJ4DE4</a></p>&mdash; Aurora Velez (goizlyon) October 20, 2016

L’IEWOWroom prend en compte les émotions et permet aussi la connectivité avec d’autres écoles, d’autres élèves et d’autres professeurs dans le monde. Les hologrammes d’experts, les robots et l’analyse du “Big Data” sont d’autres ressources avec lesquelles l’école espère concurrencer la traditionnelle formation présentielle, “blended” et “en ligne”.

Les sources d’inspiration sont Cisco Systems et Harvard. Mais l’IE a également articulé son projet autour de ce qui la différencie des autres : “l’apprentissage social et collaboratif”, précise Martin Boehm. Plusieurs mois de préparation ont été nécessaires avant de lancer cette “classe du futur interactive, la plus novatrice du monde”, selon l‘école.

L’IEWOWroom a été testée avec un groupe réduit d’élèves et l’école prévoit son utilisation officielle à partir de la mi-novembre. Le projet, susceptible d’être exporté à moyen terme vers d’autres campus dans le monde, a coûté environ 500 000 euros.

La #iewowroom cuesta menos de 500.000 #euros, Martin Boehm euronews_LW</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/education?src=hash">#education</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/innovation?src=hash">#innovation</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/disruptive?src=hash">#disruptive</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/learning?src=hash">#learning</a> <a href="https://t.co/UwE8VpyPS7">pic.twitter.com/UwE8VpyPS7</a></p>&mdash; Aurora Velez (goizlyon) October 20, 2016

Una clase de #musica con estudiantes en diferentes partes del mundo y un director #iewowroomIEbusiness</a> <a href="https://twitter.com/euronews_LW">euronews_LW#educationpic.twitter.com/3V2EqCqICh

— Aurora Velez (@goizlyon) October 20, 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Espagne sévit sur l'utilisation des téléphones portables dans les écoles

La Chine achète à la Slovaquie un brevet d'exploitation pour construire des voitures volantes

Suspension du blocage de Telegram en Espagne en attendant un audit