EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Argentine : l'ex-présidente entendue dans une affaire de favoritisme

Argentine : l'ex-présidente entendue dans une affaire de favoritisme
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cristina Kirchner a reçu lundi le soutien de plusieurs milliers de sympathisants devant le palais de justice de Buenos Aires.

PUBLICITÉ

L’ex-présidente argentine de nouveau convoquée par la justice. Cristina Kirchner a comparu lundi devant un juge à Buneos Aires pour une affaire de favoritisme dans l’attribution de marchés publics.
L’ancienne présidente est arrivée au palais de justice sous bonne escorte. Elle crie au complot politique mais ce n’est pas l’avis de l’actuel président argentin.

Mauricio Macri: “Le système judiciaire doit agir de manière indépendante. Et nous ne sommes liés en rien à cette procédure, explique Mauricio Macri. “L’Argentine doit respecter sérieusemenrt la démocratie et la démocratie signifie l’indépendance des pouvoirs. (…) Nous voulons que toute la vérité soit faite autour de ces allégations.”

L'ex-présidente Kirchner à nouveau face à la justice https://t.co/CE87vs6z2p#Mondepic.twitter.com/gPPPTbs65u

— Tribune de Genève (@tdgch) 31 octobre 2016

La justice cherche à savoir si l’ex-présidente a favorisé l’attribution de marchés publics à l’homme d’affaires Lazaro Baez, un proche du clan Kirchner.

Cristina Kirchner a été accueillie lundi au tribunal par plusieurs milliers de sympathisants qui accusent la justice d‘être instrumentalisée.
L’ancienne présidente fait actuellement l’objet de plusieurs enquêtes judiciaires.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Argentine : mobilisation pour la libération de 16 manifestants incarcérés

Manifestations à Buenos Aires contre les lois Milei

À Buenos Aires des manifestants exigent la distribution de vivres aux soupes populaires