EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Hongrie : Orban renonce à sa révision constitutionnelle antimigrant

Hongrie : Orban renonce à sa révision constitutionnelle antimigrant
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Premier ministre a essuyé mardi un camouflet au Parlement avec le rejet d'un projet d'amendement constitutionnel pour interdire le plan européen de répartition des migrants

PUBLICITÉ

Le gouvernement hongrois n’insiste pas. Le Premier ministre conservateur Viktor Orban a annoncé ce vendredi qu’il ne représentera pas de projet de loi pour inscrire dans la Constitution sa politique hostile aux migrants. Mardi dernier, il a manqué de deux voix la majorité des deux tiers nécessaire pour faire passer un texte rendant illégale la relocalisation par l’Union européenne de réfugiés en Hongrie. Le parti d’extrême-droite Jobbik et les socialistes n’avaient pas pris part au vote.

Début octobre, un réferendum avait été organisé pour dénoncer le mécanisme européen de répartition des réfugiés dans l’UE. Le gouvernement est engagé dans un bras de fer avec Bruxelles depuis plusieurs mois. La Hongrie refuse d’accueillir les 2300 réfugiés qui lui sont dévolus dans le cadre d’un plan européen voté il y a plus d’un an.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Peter Magyar, le nouveau visage de l'opposition hongroise

L'opposition hongroise sur les terres de Viktor Orbán

Hongrie : l'opposition appelle à des élections anticipées en cas de victoire aux européennes