Syrie : l'enquête de l'ONU sur le bombardement du convoi humanitaire

Syrie : l'enquête de l'ONU sur le bombardement du convoi humanitaire
Par Olivier Peguy avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Onu dépêche en Syrie plusieurs enquêteurs chargés de faire la lumière sur l’attaque d’un convoi humanitaire en septembre dernier.

PUBLICITÉ

L’Onu dépêche en Syrie plusieurs enquêteurs chargés de faire la lumière sur l’attaque d’un convoi humanitaire en septembre dernier.
Ces enquêteurs sont sur le point d’arriver sur place, a précisé ce vendredi le secrétaire général adjoint des Nations Unies.
Depuis Genève, Jan Eliasson a donné des précisions sur cette enquête.

Il s’agit d’une mission délicate parce qu’elle a lieu dans un territoire très difficile d’accès. Nous savons qu’il peut y avoir des manipulations de preuves, que des preuves peuvent disparaître. Une attaque contre un convoi humanitaire de cette nature constitue sans nul doute un crime de guerre. Il est donc essentiel qu’on puisse collecter le pluss d’information possible.
Jan Eliasson, secrétaire général adjoint de l’Onu

Le drame s’est déroulé dans la nuit du 19 au 20 septembre, près d’Alep.
Le bombardement de ce convoi d’aide humanitaire a fait au moins 20 morts. La Russie, pointée du doigt, a démenti toute implication.

Sur place, de violents bombardements ont secoué les quartiers rebelles d’Alep, ce vendredi.
De bombardements d’une intensité sans précédent depuis deux ans, d’après des témoignages d’habitants encore sur place.
Cela fait quatre mois que ces quartiers sont assiégés. L’approvisionnement en nourriture et en médicament n’est plus assuré.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'armée syrienne bombarde la province rebelle d'Idlib

Au moins deux civils tués par des frappes russes dans le nord-ouest de la Syrie

Les Ukrainiens ont abattu un deuxième avion-radar russe en mer d'Azov