Le nouveau vice-président américain hué dans un théâtre new yorkais

Le nouveau vice-président américain hué dans un théâtre new yorkais
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Mike Pence a été acclamé et hué en même temps ce vendredi soir dans un théâtre de Broadway, à New York.

PUBLICITÉ

Mike Pence a été acclamé et hué en même temps ce vendredi soir dans un théâtre de Broadway, à New York. Le nouveau vice-président américain est venu voir la comédie musicale à succès Hamilton et à la fin du spectacle, il a eu droit à une petite attention spéciale des acteurs…

Brandon Victor Dixon, acteur principal de la pièce, a déclaré sur scène :
« Nous sommes l’Amérique diverse, qui s’alarme et est anxieuse du fait que notre nouveau gouvernement ne va pas nous protéger, ou notre planète, nos enfants, nos parents, ou nous défendre et maintenir nos droits inaliénables, Monsieur. Mais nous espérons vraiment que ce spectacle vous a encouragé à maintenir nos valeurs américaines, et travailler pour le bien de nous tous. »

Réaction lapidaire de Donald Trump lui-même, « ce genre de chose ne devrait pas arriver, excusez-vous ! »…

The Theater must always be a safe and special place.The cast of Hamilton was very rude last night to a very good man, Mike Pence. Apologize!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 19 novembre 2016

A sa sortie du théâtre, Mike Pence s’est à fait nouveau houspiller par des dizaines de New Yorkais.

Et puis côté supporters de l‘équipe Trump-Pence, ce sont des appels à boycotter la pièce Hamilton qui ont été lancés.

Did the scumbag cast of #Hamilton ask Hillary Clinton how she rigged the election against Bernie Sanders? #BoycottHamilton

— P. J. (@Portosj81J) 19 novembre 2016

#BoycottHamilton

Trump Flash Mob at Hamilton Theater Today!

226 W 46th St, NYC pic.twitter.com/ljEX964rZJ

— Jack Posobiec (@JackPosobiec) 19 novembre 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

La police déloge des étudiants propalestiniens de l'université de Columbia

Antisémitisme : la police américaine intervient sur des campus