EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Donald Trump dévoile les mesures phares pour son arrivée à la Maison Blanche

Donald Trump dévoile les mesures phares pour son arrivée à la Maison Blanche
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans une courte vidéo, le président élu américain évoque six mesures phares visant à mettre "l'Amérique d'abord"

PUBLICITÉ

Donald Trump dévoile le programme de ses 100 premiers jours à la Maison Blanche, dans une courte vidéo, publiée ce lundi. Il annonce notamment que les Etats-Unis se retireront du traité commercial transpacifique (TPP) au premier jour de sa présidence.

Concernant l‘énergie, “je lèverai les restrictions assassines pour la production américaine concernant l’exploitation du gaz de schiste et du charbon propre afin de créer des millions de postes bien payés”, a t-il dit.

Concernant l’immigration, il entend “enquêter sur les abus des programmes de visas” qui nuisent selon lui aux travailleurs américains. Pas de mention en revanche du mur entre le Mexique et les Etats-Unis, ou de l’expulsion de millions de sans-papiers.

Pour la sécurité nationale, je demanderai au ministère de la Défense et au chef d‘état-major “un plan complet destiné à protéger les infrastructures vitales de l’Amérique des cyber-attaques, et de toutes les autres formes d’attaques”, a t-il annoncé.

Parmi les six mesures mises en avant figurent aussi la lutte contre la bureaucratie. Pour toute nouvelle réglementation adoptée, deux anciennes réglementations seront supprimées. Il plaide aussi pour une nouvelle “éthique” politique, en interdisant tout passage dans le privé pendant cinq ans pour tout membre de l’exécutif.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Partenariat transpacifique : réactions au possible retrait américain

Business ou politique : Donald Trump invité à clarifier sa situation

Trump suggère à Londres de nommer Farage ambassadeur