PUBLICITÉ

La bière belge inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco

La bière belge inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La "culture de la bière belge" fait son entrée au patrimoine immatériel de l'Unesco. Sont également inscrits, entre autres, la Rumba cubaine et le Nouvel An du 21 mars.

PUBLICITÉ

C’est une fierté nationale, désormais reconnue par l’Unesco. La bière belge, ou plutôt, “la culture de la bière en Belgique” a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La mousse belge regroupe quelque 1.500 marques différentes. Pour l’Unesco, elles “jouent un rôle dans la vie quotidienne et lors des évènements festifs” des Belges.

Évidemment, les brasseurs se félicitent de cette distinction : “Ce côte mondial, ce côté universel rassembleur des êtres humains moi me parle très fort et je pense que cela a dû parler à l’Unesco. Alors évidemment, si on ramène ça à la Belgique, eh bien cela met notre tradition, notre culture propre, liée à cette boisson plus générale, en valeur”, souligne Yvan De Baets, gérant de la Brasserie de la Senne.

Nouvelle inscription sur la Liste représentative du #PatrimoineImmatérielhttps://t.co/0jFfpIPzdY#Belgiquepic.twitter.com/6zkguNRVrP

— UNESCO en français (@UNESCO_fr) 30 novembre 2016

La Rumba fait également son entrée au patrimoine immatériel. Le célèbre genre musical cubain fait de danses, de chants, de percussions, est, pour l’Unesco, une “expression de résistance et d’estime de soi qui évoque également la grâce, la sensualité et la joie de rapprocher les individus.”

Nouvelle inscription sur la Liste représentative du #PatrimoineImmatérielhttps://t.co/Te34KxwttG#Cubapic.twitter.com/POptOhyVsd

— UNESCO en français (@UNESCO_fr) 30 novembre 2016

L’Unesco a également inscrit les 24 périodes solaires chinoises et la célébration du Nouvel An, le 21 mars par douze pays, notamment l’Iran, l’Afghanistan ou la Turquie.

Nouvelle inscription sur la Liste représentative du #PatrimoineImmatérielhttps://t.co/WNnVNfxtZ8#Chinepic.twitter.com/qOaDETfRu0

— UNESCO en français (@UNESCO_fr) 30 novembre 2016

Egalements inscrits (entre autres) :

  • Le Carnaval de Granville (France)

  • La Mangal Shobhajatra : évènement festif au Bangladesh

  • Yama, Hoko, Yatai : des festivals de chars au Japon

  • La Momoeria : fêtes du Nouvel An dans huit villages de la région de Kozani, en Macédoine occidentale (Grèce)

  • L’idée et la pratique d’intérêts communs organisés en coopératives (Allemagne)

  • La culture vivante des trois systèmes d‘écriture de l’alphabet géorgien

  • La culture de la fabrication et du partage du pain plat Lavash, Katyrma, Jupka, Yufka

  • La culture des haenyeo (plongeuses) de l‘île de Jeju (Corée du Sud)

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'art du pizzaïolo napolitain entre au patrimoine mondial de l'Unesco !

Ouverture de la 60ᵉ édition de la Biennale de Venise

Du ballet à l'Art déco, une balade artistique intime dans Tokyo