DERNIERE MINUTE

USA : Fiat Chrysler dément avoir truqué ses moteurs

USA : Fiat Chrysler dément avoir truqué ses moteurs
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après Volkswagen, voilà Fiat Chrysler accusé à son tour d’avoir truqué les moteurs de 104.000 de ses véhicules diesel aux Etats-Unis.

Selon l’agence environnementale américaine, les véhicules incriminés sont des Jeep Cherokee et des Dodge Ram 500 produites entre 2014 et 2016.

Le constructeur automobile américano-italien dément de son côté avoir installé des logiciels minimisant le niveau réel des émissions d’oxyde d’azote lors des tests anti-pollution.

Le titre Fiat Chrysler a décroché de 16% à Wall Street avant d‘être suspendu. Il a clôturé en baisse de 16% à Milan.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.