EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

USA : Fiat Chrysler dément avoir truqué ses moteurs

USA : Fiat Chrysler dément avoir truqué ses moteurs
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le constructeur américano-italien est accusé d'avoir truqué 104.000 moteurs diesel pour minimiser leurs émissions toxiques lors des tests anti-pollution.

PUBLICITÉ

Après Volkswagen, voilà Fiat Chrysler accusé à son tour d’avoir truqué les moteurs de 104.000 de ses véhicules diesel aux Etats-Unis.

Selon l’agence environnementale américaine, les véhicules incriminés sont des Jeep Cherokee et des Dodge Ram 500 produites entre 2014 et 2016.

Le constructeur automobile américano-italien dément de son côté avoir installé des logiciels minimisant le niveau réel des émissions d’oxyde d’azote lors des tests anti-pollution.

Le titre Fiat Chrysler a décroché de 16% à Wall Street avant d‘être suspendu. Il a clôturé en baisse de 16% à Milan.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Dieselgate : Volkswagen préfère remettre la main à la poche que de risquer un procès

Fiat Chrysler investit aux Etats-Unis, Trump s'en réjouit

Dieselgate : un cadre de Volkswagen arrêté aux Etats-Unis