Face à l'inflation, le Venezuela introduit de nouveaux billets

Face à l'inflation, le Venezuela introduit de nouveaux billets
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Vénézuéliens ont pu découvrir ce lundi les nouveaux billets de 500, 5 000 et 20 000 bolivars.

PUBLICITÉ

Les Vénézuéliens ont pu découvrir ce lundi les nouveaux billets de 500, 5 000 et 20 000 bolivars, qui ont commencé à être mis en circulation par les banques dans un contexte de grave crise économique.

Nuevos billetes son distribuidos a través de las taquillas de los bancos #Bancahttps://t.co/ejRsiRurL0

— El Universal (@ElUniversal) 17 janvier 2017

Ces nouvelles coupures doivent faciliter la vie de la population qui se débat avec une inflation vertigineuse et une pénurie d’argent liquide. Mais certains redoutent une mesure contre-productive :

“Je crois que ça ne va rien changer. Mettre plus d’argent en circulation va créer encore plus d’inflation, de dépréciation monétaire. Et la situation économique va empirer”, dit ce Vénézuélien.

La Patria continúa su marcha,que nadie la detenga…2017 año bueno para Hacer y Crecer…Unidos Somos Invencibles… https://t.co/iKhiGqeT3jpic.twitter.com/83GFRakhjQ

— Nicolás Maduro (@NicolasMaduro) 16 janvier 2017

Cible de toutes les critiques, le président Nicolas Maduro est accusé par l’opposition de droite d‘être responsable du marasme économique actuel. Mais ce dernier crie au “complot capitaliste” ourdi par les Etats-Unis.

Le Venezuela a durement souffert de la baisse des cours du pétrole, sa principale source de revenus, qui a fait exploser l’inflation. Le billet de 100 bolivars, la plus grosse coupure utilisée jusqu‘à présent, doit être retiré de la circulation.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

Avec l’association "Coiffure du cœur", qui vient en aide aux sans-abri

Venezuela : Nicolas Maduro mobilise son armée après l'arrivée d'un navire de guerre britannique