EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Londres : Theresa May maintient son invitation à Trump malgré la grogne des Britanniques

Londres : Theresa May maintient son invitation à Trump malgré la grogne des Britanniques
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Première ministre britannique maintient la visite d‘État de Donald Trump malgré la colère de ces dizaines de milliers de manifestants.

PUBLICITÉ

La Première ministre britannique maintient la visite d‘État de Donald Trump malgré la colère de ces dizaines de milliers de manifestants. Rassemblés devant le siège du gouvernement, à Londres, ils s’indignent du décret anti-immigration ratifié par la Maison Blanche.

“Il interdit aux musulmans d’entrer aux Etats-Unis, il l’interdit à tous les réfugiés. (…) Nous sommes ici parce que nous voulons que notre Première ministre, Theresa May, dise au Président Trump que s’ils ont une relation spéciale, elle doit en tirer profit pour lui dire ‘stop’. La décision qu’il a prise doit être révoquée”, explique Kate Allen, Directrice d’Amnesty International au Royaume-Uni.

Hier, en déplacement à Dublin, Theresa May a revendiqué une approche “différente” sur l’immigration, mais pas question de revenir sur son invitation. “J’ai envoyé une invitation de façon informelle pour une visite d‘État du Président Trump au Royaume-Uni, et cette invitation est maintenue.”

Une invitation qui agace même certains membres du parti conservateur de Theresa May. Certains lui reprochent de sacrifier les droits de l’homme au profit de cette “relation spéciale” avec Washington.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La ministre américaine de la Justice, Sally Yates, licenciée par Donald Trump

Nouvelles critiques contre le décret anti-immigration du président Trump

Décret Trump anti-immigration : premiers jugements, des interrogations...