PUBLICITÉ

J-30 pour les élections législatives aux Pays-Bas

J-30 pour les élections législatives aux Pays-Bas
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un scrutin-test pour l'Europe : l'extrême-droite à le vent en poupe.

PUBLICITÉ

A un mois des élections législatives, tous les regards sont tournés vers les Pays-Bas.

Un scrutin test en Europe : le parti pour la Liberté, ouvertement islamophobe, caracole en tête des sondages. Il pourrait raffler 30 sièges. Pas assez pour gouverner seul mais suffisamment pour déstabiliser les partis traditionnels.

En politique depuis plus de 20 ans, le populiste Geert Wilders a le vent en poupe malgré sa récente condamnation.
Admirateur de Donald Trump il souhaite lui aussi interdire aux musulmans l’accès aux Pays-Bas.
Menacé de mort, par les islamistes, il a été placé sous haute protection policière

Face à lui le Premier ministre conservateur a lui aussi durci son discours. Dans une tribune, Mark Rutte a demandé au musulmans vivant aux Pays-Bas de se comporter normalement, dit-il, ou bien de quitter le pays.

Aux Pays-Bas, la campagne ambiguë de Mark Rutte contre l’extrême droite de Geert Wilders https://t.co/aIB2OlR90l

— Le Monde (@lemondefr) 25 janvier 2017

Le chef du gouvernement n’avait plus tweeté depuis six ans. Il a rompu son silence pour affirmer que le leader d’extrême droite avait “0%” de chance de gouverner avec lui.

Nul procent, Geert. NUL procent.

Het.
Gaat.
Niet.
Gebeuren. pic.twitter.com/ZC6Xb5peTu

— Mark Rutte (@markrutte) 12 février 2017

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une nouvelle coalition menée par l'extrême droite aux Pays-Bas

Pourquoi l'extrême-droite de Geert Wilders est-elle un recours pour de plus en plus de Néerlandais ?

Parfois surnommé le "Trump des Pays-Bas", qui est Geert Wilders ?