L'Ukraine pleure, trois ans après la révolution de Maidan

L'Ukraine pleure, trois ans après la révolution de Maidan
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Se rappeler Maidan: trois ans après la féroce répression à Kiev, l'hommage à la centaine d'Ukrainiens tués pendant la révolution.

PUBLICITÉ

Une émotion immense pour ces Ukrainiens, revenus se recueillir sur la place de l’Indépendance à Kiev. Et célébrer le troisième anniversaire de Maidan. A partir du 18 février 2014, les manifestations contre le président prennent un tour dramatique, la répression fera 100 morts et des centaines de blessés.

Le 18 Février 2014 marque le début de la tuerie du Maidan avec 44 manifestant morts sous les balles et les coups de la Police. #NeverForgetpic.twitter.com/jStxQdKyep

— Drew (@Bast_78) 18 février 2017

“Je ne veux pas dit Daryna, que les gens oublient comment c‘était, comment les gens se sont levés, voulaient changer quelque chose, étaient prêt à tout donner, même leur vie, pour le bien de notre avenir.”

Il y a 3 ans sur 3 jours près d'une centaine d'Ukrainiens furent assassinés dans le centre de Kyiv sur ordre du président Ianoukovitch. pic.twitter.com/cBPX6rr4um

— EuroMaidanFrance (@EuroMaidanFranc) 18 février 2017

“La bataille pour l’indépendance continue, ajoute Ihor. Je suis heureux que Maidan n’ait pas abandonné, que la lutte continue, vous l’entendez ? On se bat et on va gagner.”

Depuis novembre, la foule rassemblée sur la place emblématique réclamait la démission du président. Car Viktor Yanukovich avait rejeté un peu plus tôt un accord d’association avec l’Union européenne.

“Les gens sont devenus différents, dit Yuriy, ils ont senti qu’ils pouvaient changer quelque chose dans ce pays. Mais malheureusement, il n’y a pas eu assez de changements ces trois dernières années.”

Pas assez de changements, et toujours la guerre. Non plus sur le Maidan, mais dans l’est du pays, où s’affrontent séparatistes prorusses et armée ukrainienne.
L’Ukraine est confrontée au pire regain de violences depuis deux ans.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens

"Où est maman ?" L'histoire d'un petit garçon ukrainien enlevé par les forces russes