DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Sanctions contre Damas : le veto de Moscou et de Pékin

Sanctions contre Damas : le veto de Moscou et de Pékin
Taille du texte Aa Aa

Le régime de Bachar al-Assad ne sera pas sanctionné par la communauté internationale pour avoir fait usage d’armes chimiques en Syrie.
Mardi, au terme d’un vote au Conseil de sécurité des Nations unies, la Russie et la Chine ont de nouveau opposé leur veto à un projet de résolution préparé par Londres, Paris et Washington.

C’est la première bataille grande diplomatique perdue pour Donald Trump face à l’hostilité de Vladimir Poutine.

Ce dernier a justifié son veto afin de ne pas affaiblir les pourparlers de paix sur la Syrie qui se tiennent en ce moment même à Genève.

Avec Agences

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.