EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La tension monte entre Berlin et Ankara après la mise en détention provisoire de Deniz Yücel

La tension monte entre Berlin et Ankara après la mise en détention provisoire de Deniz Yücel
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deniz Yücel, journaliste germano-turc correspondant du quotidien allemand Die Welt à Istanbul, est accusé de propagande terroriste pour avoir enquêté, notamment, sur les séparatistes…

PUBLICITÉ

Deniz Yücel, journaliste germano-turc correspondant du quotidien allemand Die Welt à Istanbul, est accusé de propagande terroriste pour avoir enquêté, notamment, sur les séparatistes kurdes.

Le journaliste germano-turc Deniz Yücel s‘était rendu à la police le 14 février à Istanbul, selon Die Welt, alors… https://t.co/yxctSwSl5z

— Mahmoud Ababou (@amoud2009) 28 février 2017

Inacceptable pour le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, qui s’est entretenu hier avec l’ambassadeur de Turquie à Berlin. “L’incarcération de Deniz Yücel prouve que l’Allemagne et la Turquie, tout comme la Turquie et l’Union européenne, ont des visions très différentes de l’application des principes fondamentaux d’une démocratie constitutionnelle et de la valeur de la liberté de la presse”.

#Merkel: l’incarceration du #Journaliste allemand #DenizYucel, par la #Turquie, est disproportionnée.” https://t.co/03KS3HbZGT

— Kurdistan au féminin (@KurdistanAu) 27 février 2017

Alors que la rédaction de Die Welt se mobilise pour Deniz Yücel, près de 200 journalistes turcs ont été emprisonnés, sans procès. Ankara a fait fermer 149 médias et annulé 775 cartes de presse ces six derniers mois selon Reporters sans Frontières.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation