DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le médecin de Wiggins fait faux bond

euronews_icons_loading
Le médecin de Wiggins fait faux bond
Taille du texte Aa Aa

Durant le Dauphiné 2011, Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France 2012, a-t-il simplement reçu un fluidifiant bronchique ou a-t-il eu accès à un corticoïde?

La responsable de l’antidopage britannique, s’en est pris mercredi à la fédération britannique, à l‘équipe Sky et leur médecin Richard Freeman, pour ne pas avoir gardé les dossiers médicaux permettant de le savoir :

“À un moment donné pendant la course, le Dr Freeman a demandé à ce qu’un paquet lui soit livré. Il a demandé à son patron Shane Sutton de s’arranger pour que le paquet lui soit livré en France et Shane Sutton est alors entré en contact avec l’un des entraineurs, Simon Cope, pour récupérer ce paquet et le ramener en France “.

Le Dr Freeman a indiqué avoir été victime d’un vol de son ordinateur, afin de justifier l’absence des dossiers médicaux. Nicole Sapstead a précisé n’avoir pas encore reçu de confirmation d’Interpol sur la déclaration de ce vol. Malade, le médecin n‘était pas présent à cette audience. La commission doit rendre ses conclusions à la fin du mois.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.