L'Allemagne va contraindre les réseaux sociaux à agir contre les contenus haineux

L'Allemagne va contraindre les réseaux sociaux à agir contre les contenus haineux
Par Didier Burnod avec Afp, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon un projet de loi du gouvernement allemand, si facebook, twitter et consorts ne suppriment pas les contenus illégaux, ils s'exposent à une amende jusqu'à 50 millions d'euros

PUBLICITÉ

La lutte contre les contenus à caractère haineux sur les réseaux sociaux bientôt renforcée en Allemagne. Le gouvernement vient d’approuver un projet de loi qui contraint facebook, twitter et consorts à bloquer ou supprimer ce type de contenu sous peine de devoir payer jusqu‘à 50 millions d’euros.

Sont concernés discours racistes, apologie du terrorisme, pédophilie ou encore diffamation. Les réseaux sociaux auront 24 heures à une semaine pour agir selon que le caractère illégal est manifeste ou pas.

Cette loi pourrait par exemple bénéficier au réfugié syrien dont le selfie avec Angela Merkel a été associé à de fausses informations l’accusant de liens terroristes. Malgré ses signalements, son selfie continue de ressurgir associé à du contenu haineux. Sa plainte contre facebook a été rejetée début mars. La justice estime que le réseau social n’est pas directement responsable de la diffusion de contenus diffamatoires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un réfugié syrien perd son procès contre Facebook

Cologne : évacuation d'urgence après la découverte d'une bombe de 500 kg

"L'intégration européenne doit se poursuivre", selon le vice-chancelier allemand Robert Habeck