EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Deux jours après, les excuses d'United Airlines

Deux jours après, les excuses d'United Airlines
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le PDG d’United Airlines, Oscar Munoz, a finalement présenté ses excuses mardi, assurant que la compagnie aérienne assumerait “toutes ses responsabilités” et que “personne ne devrait jamais être maltr

PUBLICITÉ

Le PDG d’United Airlines, Oscar Munoz, a finalement présenté ses excuses mardi, assurant que la compagnie aérienne assumerait “toutes ses responsabilités” et que “personne ne devrait jamais être maltraité” comme le fut le passager expulsé dimanche d’un avion en partance de Chicago.

La scène de ce passager, un médecin d’origine vietnamienne, traîné inconscient pour être expulsé de l’appareil a suscité une indignation planétaire

Les spécialistes expliquent que vendre plus de sièges que les appareils n’en contiennent est une pratique commerciale courante et que s’il le faut les compagnies proposent des compensations.

*Jeremy Strech” responsable de FX Strategy : “Cette compagnie aérienne a très mal géré cette affaire, mais toutes les compagnie aériennes font du surbooking en pensant qu’un certain nombre de passagers vont réserver, mais ne pas venir.”

Chaque année environ 46 000 passagers en règle sont débarqués aux Etats-Unis dans des cas similaires de surbooking, mais le plus souvent de manière volontaire et en ayant accepté une compensation.

Le ministère américain des Transports a ouvert une enquête sur la façon dont United Airlines a appliqué les règles de surbooking.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le débarquement musclé d'un passager embarrasse United Airlines

Joe Biden et Donald Trump appellent à l'apaisement après la tentative d'assassinat

Le New York Times appelle Joe Biden à se retirer de la course à la présidentielle