DERNIERE MINUTE

Le ministre américain de la Justice veut faire plier les "villes-sanctuaires"

Le ministre américain de la Justice veut faire plier les "villes-sanctuaires"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le département américain de la Justice a menacé vendredi de retirer les fonds fédéraux à la Californie et à huit “villes-sanctuaires” qui accueillent favorablement les immigrés illégaux.

Répondant à une question, le ministre de la Justice Jeff Sessions s’est défendu de fonder son action sur des principes racistes.

Jeff Sessions : “Le département de la justice est foncièrement attaché à la non-discrimination raciale et l’application juste des lois dans toute circonstance. Ne doit-on pas appliquer nos systèmes légaux d’immigration ? Est ce raciste de le dire ? Si une personne entre illégalement dans notre pays, et si elle est interpellée une semaine plus tard à Los Angeles, est-ce un abus de l’interpeller et de l’expulser ?

De son côté, le secrétaire à la sécurité intérieur des Etats-Unis John Kelly assure que les efforts pour réduire l’immigration illégale ont eu pour résultats une réduction de 30% des interpellations sur frontière mexicaine dans la période entre février et mars.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.