EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Brexit : Theresa May n'est pas "dans une autre galaxie"

Brexit : Theresa May n'est pas "dans une autre galaxie"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Theresa May assure qu’elle n’est pas dans “une autre galaxie”.

PUBLICITÉ

Theresa May assure qu’elle n’est pas dans “une autre galaxie”. C’est la réponse de la Première ministre britannique aux commentaires du président de la Commission européenne après la réunion de mercredi sur les négociations du Brexit. Jean-Claude Juncker avait dit que la rencontre s‘était “très mal passée” et que Theresa May était dans “une autre galaxie”.

Réponse de l’intéressée, qui a évoqué les élections anticipées du 8 juin.
“Ce sont, je crois, les élections les plus importantes de toute ma génération dans ce pays, et quand les gens regardent cette élection et entendent ce que les politiques disent, ils pensent à l’intérêt national. Et c’est cela qui est important au moment où nous commençons ces négociations, et les commentaires que nous avons entendus de la part de dirigeants européens montrent qu’il y aura des moments où ces négociations seront difficiles”.

Hier samedi, les 27 ont adopté “unanimement” les principes directeurs qui guideront les négociateurs européens, illustrant ainsi leur unité revendiquée face à la Grande Bretagne, qui voudrait négocier un accord commercial avec l’UE, évitant soigneusement la question des 40 à 60 milliards d’euros qu’il doit à l’Union Européenne.

May lebt in „einer anderen Galaxie“, sagt Juncker am Telefon via welt</a> - Ganz schön vorlaut, das Klein-Britannien <a href="https://t.co/0NXVNtiz6O">https://t.co/0NXVNtiz6O</a></p>&mdash; United Europe (United__Europe) April 30, 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sommet européen: unité exceptionnelle des 27 face au Brexit

Les grandes lignes directrices sur le Brexit adoptées par les 27

Le Royaume-Uni cherche à rétablir ses relations avec l'UE