Le premier voyage du président Trump sera Israël et l'Arabie saoudite

Le premier voyage du président Trump sera Israël et l'Arabie saoudite
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Arabie saoudite et Israël seront les deux premières destinations étrangères du président Trump.

PUBLICITÉ

L’Arabie saoudite et Israël seront les deux premières destinations étrangères du président Trump. Le locataire de la Maison-blanche l’a annoncé après avoir signé un décret sur la tolérance religieuse.

Le président américain, qui a déjà reçu à Washington les dirigeants israélien et palestinien, tentera sur place de relancer le processus de paix au point mort depuis trois ans, comme il s’y était engagé.

A Ryiad, Donald Trump a promis de faire avancer la coopération anti-terroriste :

Ces visites auront lieu avant les réunions du G7 et de l’Otan et commenceront par un rassemblement historique de dirigeants de tout le monde musulman en Arabie Saoudite. C’est là-bas que nous commencerons à bâtir une nouvelle fondation de coopération et de soutien à nos alliés musulmans pour combattre le terrorisme, l’extrémisme et la violence“ a déclaré le président républicain depuis le parvis de la Maison Blanche.

Donald Trump a pris soin de réchauffer les relations entre les Etats-Unis et l’Arabie saoudite distendues sous Barack Obama. L’allié historique des Américains n’a pas été visé par son décret anti-immigration.

Selon son vice-président Mike Pence, Donald Trump examine le déménagement de l’Ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv (capitale reconnue par la communauté internationale) à Jérusalem.

34to50: 34 governments were formed since Israel was established in 1948. All of them governed from Jerusalem.#50for50pic.twitter.com/UuLHI9ncA1

— Amb. Ron Dermer (@AmbDermer) 4 mai 2017

Le président évoquera durant son voyage les “menaces de l’Iran et Etat islamique“, a précisé la Maison Blanche.

Donad Trump sera reçu dans la foulée au Vatican par le pape François, afin de compléter une tournée des centres des trois religions monothéistes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tribune. Un axe Arabes-Israël contre l'Iran est désormais une réalité

Benyamin Netanyahu : "Nous ne nous arrêterons pas"

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour